EXTENSION DU RESEAU DE TRAMWAY sur Cagnes sur mer Études préalables à la déclaration d’utilité publique

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Le Monsieur tramway de la Métropole, Jacques Lecorre, a détaillé le tracé : départ du pôle d'échanges multimodal (ce qui permettra de prendre un avion, un tram 100% niçois ou encore une piste cyclable) puis un axe calqué sur l'ex-Nationale 7, via le pont Napoléon III. "A Saint-Laurent, le tram bifurquera pour éviter la gare et empruntera le bord de mer avant de revenir sur la RN7 à la hauteur des Vespins, jusqu'à l'hippodrome". Cap ensuite sur le centre de Cagnes via le boulevard du Maréchal Juin. De quoi desservir Cap 3000, l'institut Arnault Tzanck ou encore le Val Fleuri, vivier d'actifs, relève l'ingénieur. "C'est un bassin de population de 80.000 habitants et plus de 25.000 emplois" ajoute Alain Philip, directeur général des services techniques de la Métropole. On connaît la chanson, moins de voitures (des parkings relais sont évidemment prévus), moins de pollution, des horaires fixes... Une vraie satisfaction pour Louis Nègre.

Le maire de Cagnes, également président du Groupement des autorités responsables de transport (GART), voit dans cette ligne 4 et plus largement dans tous les aménagements métropolitains dédiés à la mobilité -"le PEM sera un modèle et une référence en Europe", entre autres- des modifications structurelles "qu'on n'a jamais connues. C'est un changement de planète pour les Azuréens... et aussi un changement pour la planète".

 

Il était prévu, en 2008, d’étendre le réseau de TCSP jusque Cagnes-sur-Mer en créant une ligne T4 (anciennement « T2B »). Cette extension était envisageable selon deux modes de transport : le tramway et le BHNS (Bus à Haut Niveau de Service). Le présent rapport porte sur la mise à jour des études de faisabilité réalisées en 2008 ainsi que sur l’analyse et la comparaison des variantes envisageables pour le tronçon T4, qui reliera le secteur du grand Arénas à Cagnes-sur-Mer. L’analyse des variantes porte aussi bien sur la comparaison des deux modes de transport (BHNS et tramway) que sur les variantes de tracés qui étaient envisagées en 2008 (4.1, 5.1, 5.2, 5.3 et 6 qui sont aujourd’hui renommées respectivement en tronçon Est, tronçon central 1, tronçon central 2, tronçon central 3 et tronçon Ouest). 

 Variantes de tracé possibles pour la ligne T4  Cagnes sur mer

 Tronçon Est (T4 tracé en vert-) vert S tLaurent du Var

 Variantes pour le tronçon central St laurent du Var Cagnes sur mer

 

 Variantes pour le tronçon central Cagnes sur mer

Profil proposé pour le tronçon Est sur le pont Napoléon III

insertion sur les axes M6007, route des Vespins (Saint-Laurent-duVar), et avenue de Nice (Cagnes-sur-Mer)

 Réagissez sur notre page FACEBOOK

 Téléchargez le  Dossier complet

 

Lu 2260 fois

Media

Réactions des passants et des commerçants pour la ligne 4 du tramway Réactions des passants et des commerçants pour la ligne 4 du tramway
Plus dans cette catégorie : « Eco-quartier de LA VILLETTE CAGNES-SUR-MER

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Alain Teillac lundi, 13 juin 2022 07:54 Posté par Alain Teillac

    Sur le Bd du Marechal Juin, à moins de bloquer la circulation régulièrement, il ne sera plus possible de déménager ou de livrer les différents magasins. Je ne vois pas les livreurs se déplacer à pied pour livrer.
    Il n’y a pas de détail sur le passage sous la voie ferrée, il ne semble pas y avoir de place pour le tram et plus d’une file de voiture comment rejoindre le centre-ville ?
    Il semble que le BD du Maréchal Juin soit lui aussi fermé à la circulation entre l’autoroute et l’église. Comment les 1500 logements, bureaux, centre commercial supplémentaires vont-ils circuler ? Tout le monde ne va pas venir de Nice ou de la gare multimodale.
    L’avenue de la poste et l’avenue Frédéric Mistral seront condamnées, comment va se faire la circulation qui est déjà saturée au niveau de la rue Claverie ?
    L’avenue Cyrille Besset déjà bien saturée aux heures de pointe, va devenir la route essentielle d’accès au val de Cagne, les lycées, la piscine, le stade et à la Gaude
    Enfin l’avenue Marcel Pagnol est condamnée elle aussi. Nous allons donc nous retrouver avec UNE SEULE ROUTE D’ACCES depuis ou vers la Gaude, le stade, les lycées et le centre-ville : la route de la Gaude. Cette route est déjà saturée en temps habituel le matin et le soir (100 à 200m de queue). Or le plan ne prévoit pas d’autre sortie.
    Nous allons avoir sur cette route :
    En entrée chaque matin et chaque sortie de classe :
    - Les personnes qui descendent de la Gaude ou du val de Cagne
    - Les personnes qui voudront aller au parking pour aller à Nice
    - Les personnes qui conduisent leurs enfants aux lycées (Renoir et Escoffier), au stade ou à la piscine
    - Les personnels de ces deux lycées
    - Les 85 nouveaux logements sur la route de la Gaude et le val de Cagne
    En sortie et chaque entrée ou sortie de classe :
    - Les personnes qui récupèreront leurs enfants
    - Les retours des personnes qui sont allées à Nice
    - Le trafic habituel des personnes qui rentrent chez eux en venant de la Gaude ou du val de Cagne
    - Le parking contenant actuellement plus de 700 place et devant être agrandi ce seront plus de 1000 voitures qui circuleront chaque jour par la route de la Gaude en plus du trafic habituel. Ce ne seront plus 200m de queue mais plus d’un kilomètre que nous aurons à vivre au quotidien !
    Nous aurons des embouteillages énormes qui risquent de mettre à mal l’utilisation du tram en raison des difficultés d’accès et surtout de sortie des parkings.
    Je m’aperçois qu’en fait je n’avais pas vu l’ensemble des problèmes.
    Le 1er : la construction de la ligne va se faire en parallèle avec la construction de l’écoquartier, ce qui risque de paralyser totalement le centre ville : nous aurons la principale voie d’accès le Bd Marechal Juin bloqué par les travaux et les camions seront obligés de prendre des petites routes pour arriver sur le chantier.
    Le 2ème : la traversée ouest est de Cagnes sur mer. Comment les voitures sortant de l’autoroute, venant de Vence, de la Colle sur loup, de Saint Paul de Vence, de l’ancienne N7 et de la gare vont-elles faire pour traverser la ligne de tramway ?
    Vont-elles emprunter l’avenue du docteur Donat puis passer sous le pont de l’autoroute, attendre au feu, prendre la minuscule rue des frênes, le petit tunnel avec un angle droit serré à la sortie ? Nous avons déjà depuis le passage à une voie de l’avenue Renoir des embouteillages qui remontent jusqu’au rond point de la sortie de l’autoroute, que cela va-t-il être quand le bd du maréchal Juin sera fermée aux automobiles ? De plus l’entrée du futur parking à étage est prévue en face de ce tunnel, ce qui va encore augmenter le flux et nécessitera un feu supplémentaire !
    Si les automobilistes veulent tout de même traverser pour aller à La Gaude, avenue du val fleuri, au lycée Renoir ou Escoffier, au stade comment vont ils faire ? passer par le château ? Il n’y a AUCUNE AUTRE ROUTE POSSIBLE.
    Le 3eme : que deviennent les habitants des rues donnant sur le bd du maréchal Juin et sur l’avenue de l’hôtel des postes comment pourront ils entrer ou sortir ? comment faire demi tour ?

    Le 4eme : Economiquement le terminus au lycée Renoir est une aberration. Il est certain que le tramway est subventionné, mais est ce une raison pour créer un terminus dans une zone quasiment vide d’habitants ? Autant les autres terminus ont été créés au milieu d’immeubles (ou au terminal de l’aéroport) leur assurant un volume suffisant autant il n’y a rien autour du Lycée Renoir. Quelques pavillons, quelques immeubles à plus d’un kilomètre, le vide. Et ce ne sont pas les lycéens qui voyagent plus ou moins gratuitement et seulement pendant une période de l’année qui vont remplir le tramway. Ni les courageux qui affronteront la queue d’accès au Béal quand il sortiront du parking

    Tout ceci va complètement paralyser le centre de Cagnes et le vider de ses commerces.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.