Cagnes-sur-mer.info

Calendrier évenements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
9
10
11
16
17
21
30

Connexion

Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

Sondage : Lancement de la monnaie locale cagnoise

Bonne idée 1 100%
Mauvaise idée Pas de vote 0%
Nombre de votants : 1 ( xave )
Vous ne pouvez pas participer à ce sondage réservé aux membres, veuillez vous connecter ou vous enregistrer.

SUJET : Lancement de la monnaie locale cagnoise

Lancement de la monnaie locale cagnoise 16 Sep 2016 15:38 #1

  • xave
  • Portrait de xave
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 1
  • Karma: 0
Après Grasse et Nice, Cagnes-sur-Mer va elle aussi se doter d'une monnaie locale complémentaire. La ville azuréenne a dévoilé ses premiers billets "Renoir", qui entreront en circulation à partir de la mi-juin 2016. L'objectif ? Redynamiser le commerce de proximité.

De quoi s'agit-il ?

Les monnaies locales complémentaires (MLC) ont le vent en poupe. On en dénombrerait une centaine en projet ou en circulation en France.

Le département des Alpes-Maritimes ne fait pas exception puisque Grasse a lancé le mouvement dès mars 2014 en créant sa monnaie, le Centifolia. Depuis septembre 2015, Nice a également lancé sa devise : le Nissart !

Toutes ces monnaies sont reconnues par la loi relative à l'économie sociale et solidaire (ESS) du 12 juillet 2014. Elles peuvent servir de titre de paiement, si elles sont émises par des entreprises de l'ESS et qu'elles respectent l'encadrement fixé par le Code monétaire et financier.

Mais bien sûr, elles n'ont pas pour vocation de remplacer l'euro : il s'agit simplement de monnaies complémentaires réservées aux achats dans les commerces partenaires. Il est d'ailleurs impossible de faire des dépôts en banque avec ce type de devise.
Pourquoi les adopter ?

L'intérêt majeur d'une monnaie locale est de dynamiser les échanges locaux puisque cette devise s'utilise exclusivement dans les commerces, restaurants, boutiques d'artisanat et associations adhérentes au système.

Initiative soutenue par le Conseil Régional, le Renoir cagnois est une idée de la Fédération des Associations de Commerçants et Artisans de Cagnes-sur-Mer (FACACM) regroupant 9 associations de quartier.

L'objectif de cette nouvelle monnaie est de redynamiser le coeur de ville de Cagnes-sur-mer face à la concurrence des centres commerciaux et en particulier du nouveau Polygone Riviera.

Pour encourager les habitants à jouer le jeu, la Fédération des Associations de Commerçants et Artisans a même décidé d'instaurer un bonus de 10% lors du change.

Concrètement, cela signifie que le consommateur qui change 20 euros recevra 22 unités de monnaie locale ou renoirs : un petit coup de pouce financé par la Fédération pour rendre les petits commerces plus attractifs et améliorer le pouvoir d'achat des Cagnois !

Notez aussi que les euros échangés en renoirs seront placés sur un compte bloqué pour garantir le capital en circulation. Par ailleurs, cette monnaie locale sera sécurisée par un système appelé "Code à Bulles" permettant sa traçabilité.
Comment ça marche ?

C'est le 20 mai 2016 que la ville de Cagnes-sur-Mer a dévoilé le nom et le visuel de sa monnaie locale : quatre billets (de 1, 5, 10 et 20 renoirs) qui rendent hommage aux tableaux du peintre impressionniste Auguste Renoir.

Ces billets seront acceptés dans les 250 commerces labellisés Esprit Cagnes qui feront également office de bureaux de change.

Cette monnaie papier fonctionne comme un ticket restaurant : elle n'est pas remboursable et les commerçants ne rendent pas la monnaie.

Donc, si votre note s'élève à 20,50€, vous payerez avec 20 renoirs et 50 centimes d'euros...

Les premiers renoirs devraient entrer en circulation à partir de la mi-juin 2016. Fin 2016 ou début 2017, la monnaie cagnoise sera même disponible en version dématérialisée.

La liste des commerçants et artisans Esprit Cagnes chez qui vous pourrez utiliser cette monnaie ainsi que la liste des lieux de change seront prochainement disponibles sur le site officiel ci-dessous.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.288 secondes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information